•  
  •  

 
« AdoJeunologie
> Psychothérapeute »



CONTRAIREMENT AU PSYCHOTHÉRAPEUTE,
                               L'ADOJEUNOLOGUE EST CONSEIL DU JUNIOR
 
L’adojeune français est privé de professionnels de conseil, relation d’aide, non psychothérapeutes, formés à guider, comprendre, la jeunesse des 15-24 ans. Contrairement à la méthode du psychothérapeute, celle de l’adojeunologue est adaptée aux juniors, sait les émanciper, leur insuffler l’équilibre, l’assurance, la motivation, menant à leur maturité adulte. Rien, tant que l’AdoJeunologie, ce qui place le psychothérapeute « hors jeu, et hors champ », ne favorise, si bien, la progression des adolescents, jeunes, vers la (re)conquête de leur autonomie, responsabilité. Pour « booster » tous les 15-24 ans en nécessité d’éclairage, ou voulant optimiser leurs potentiels, l’AdoJeunologie va bien plus loin que le psychothérapeute. Elle est une espérance pour la néogénération, dans le contexte traditionnel, inadapté, dépassé, de la relation d’aide classique, ouverte à tous et à tout. Ce qui ne convient pas du tout, à la plupart des adojuniors !


  Blog 1 - Réflexion générale sur les AdoJeunes
                 et l'AdoJeunesse des 15-24 ans
      Blog 2 - Analyse thématique : AdoJeunologie,
               Conseils, Société, Cas, Vie du Junior







AdoJeunologie, AdoJeunologue, sont des appellations déposées et protégées ® de Yves REMY consultant
 







 L’AdoJeunologie remplace le travail traditionnel du psychothérapeute,
                                                                                              auprès des jeunes (Suite...)


Au-delà du psychothérapeute, l’AdoJeunologie peut, mieux que quiconque, regonfler à bloc un jeune, ès qualité, en son tout. Prenant en considération sa dimension cognitive et comportementale. Mieux que le psychothérapeute, l’adojeunologue est le plus apte à lever les blocages, optimiser les potentiels adojuvéniles, épanouir, pour un complet accomplissement de soi. Cette nouvelle perspective adojeunologique, des plus performantes, rend obsolète la visée habituelle ancienne du psychothérapeute. Elle est un conseil en développement personnel adojuvénile, un coaching de vie et réalisation de soi juniors, un consulting éducation - adojeunesse. Bien loin du psychothérapeute, seul un expert spécialisé des 15-24 ans, non psy, car intégrant toute la dimension transversale et pluridisciplinaire de cette génération, peut transcender, de façon holistique, tout ce qui concerne les adojeunes. L’AdoJeunologie est à la fois conseil des juniors et science de l’adojeunesse. Pour atteindre cet enjeu, tant fondamental, de l’adultisme heureux, plein et entier. L’AdoJeunologie est une création unique et originale, pour l’appréhension des problématiques adojuvéniles, telles que décrites dans l’ouvrage de son concepteur : Adolescences meurtries et dépassées, librement téléchargeable
Refermer

 L’AdoJeunologie guide la jeunesse,
                                          le psychothérapeute soigne les troubles de tous

(Suite...)

Au-delà du travail du psychothérapeute conventionnel, l’AdoJeunologie propose de nouvelles voies, supportives et motivationnelles, pour les 15-24 ans. Champ libre est toujours laissé à la découverte, la construction de soi juvéniles. Un psychothérapeute soigne, guérit, des souffrances psychiques, psychopathologies. L’AdoJeunologie, guidance des 15-24 ans, leur fait prendre conscience de leurs découvertes, aspirations, désirs, rêves essentiels. Pour porter leur élan vers leur dépassement libérateur d’eux-mêmes. Cette approche adojeunologique inédite, bouleverse et renouvelle, en profondeur, les vieilles conceptions des psychothérapeutes. Elle vise à mieux répondre aux réalités, besoins, attentes, très spécifiques, des jeunes d’aujourd’hui. En leur complexité nouvelle croissante. L’inexistence de psychothérapeutes adojeunologues, pour les seuls 15-24 ans, est fort dommageable pour les juniors. L’AdoJeunologie les sort, de façon capitale, énergique, de leur marasme, de par son mode opératoire particulier, FAR (loin, beaucoup, en anglais) : Force mentale, Action déterminante, Résultats décisifs. Pour se dépasser (aller bien plus loin), il s’agit de se renforcer psychiquement, d’agir adéquatement, pour enfin obtenir des effets positifs, bénéfiques, favorables, selon ses désirs !
Refermer


 L’AdoJeunologie est mieux adaptée aux besoins adojuvéniles,
                                                                       que le job de psychothérapeute (Suite...)


Plus que le psychothérapeute, l’AdoJeunologie cultive la vision « globaliste de la chose adojuvénile ». Ce conseil en développement personnel juniors fait des jeunes en difficulté, recherche de progrès, non des individus en « crise d’adojeunesse », mais « acteurs debout ». Des sujets ouverts au mentorat, préceptorat de vie, à une vraie « direction de conscience », leur permettant d’explorer, « doper », leur unicité néogénérationnelle. Si le manque d’assurance, de motivation, d’équilibre, frappe la jeunesse, l’AdoJeunologie, bien mieux que le psychothérapeute, provoquera l’éveil, le décuplement, de ses forces innées, encore freinées par son inexpérience. Bien plus qu’un psychothérapeute, le jeune requiert une AdoJeunologie, générant l’émancipation vers l’âge adulte. Par un grand renforcement intérieur, axé sur la consolidation des talents et pulsions créatrices. Visant à optimiser tous ses potentiels latents, grâce à une approche adojeunologique salvatrice. Ainsi, si loin des fondamentaux du psychothérapeute, ce Teen Life Coaching, guidance pour adojeune, promeut son éveil, l’extrait de son « malheur ». L’AdoJeunologie relève bel et bien « le défi juniors » !
Refermer

 L’AdoJeunologie est une expertise globale des 15-24 ans,
                                                                  pas le métier de psychothérapeute (Suite...)


L’adojeunesse n’est pas un « processus inerte ». Contrairement au psychothérapeute, l’AdoJeunologie maîtrise l’ensemble des paramètres des sciences de l’adojeunesse. Elle appréhende tous les particularismes adojuvéniles, pour accompagner le junior vers sa réalisation de soi accomplie. Mieux que le psychothérapeute, l’adojeunologue reconnaît aux jeunes leur droit à une considération spécifique, une « alchimie » différente et à part, mais à part entière, révélée, transcendée, par et dans le travail adojeunologique. Nos jeunes ne bénéficient pas encore assez de cette « nouvelle science », qu’est l’AdoJeunologie, ignorée, inconnue, du psychothérapeute en général. Car notre pays, contrairement à d’autres, ne reconnaît toujours pas toute l’importance cruciale de l’adojeunesse. Au pire détriment de la nation, sa descendance ! L’approche du psychothérapeute moderne devrait, comme le fait l’AdoJeunologie, intégrer les nouveaux savoirs venus d’ailleurs, notamment d’Amérique du Nord, pour mieux servir la néogénération. Un psychothérapeute non rompu à ces nouvelles perspectives si vitales, ne peut véritablement prétendre bien venir en aide aux juniors. Un psychothérapeute classique, y compris nos pédopsychiatres, sont privés de solutions pertinentes, efficaces novatrices. Ils sont incapables de libérer la jeunesse de ses affres de servitudes archaïques, si ancrées en France, à son grand dam !
Refermer






Accueil
Blog