•  
  •  
AdoJeunologie® / AdoJeunes
  Retour aux billets

Une jeunesse au bout d'elle-même - Un autodépassement

<h2>Une jeunesse au bout d'elle-même - Un autodépassement</h2>
 


Une AdoJeunologie® dynamique : écrite, directive, interactive


 
L’AdoJeunologie® est écrite, directive et interactive. Seul l’écrit, pour le praticien et le jeune permet de garder une trace tangible et retravailler l’ensemble ou, une part du coaching, seul, lors de son déroulement, comme après. La directivité est indispensable, à un âge qui nécessite une guidance sûre. L’interactivité correspond, aussi, au besoin des jeunes d’échanges réciproques enrichissants. Les priorités juvéniles sont passées en revue, disséquées et mises en perspective, ce pour leçons déductives et remaniements correctifs. Un inventaire est dressé du parcours effectué, entre deux entretiens. Un vrai programme prospectif s’établit, en vue de la rencontre suivante. Et le jeune énonce son autobiographie, pour mieux cerner ses contextes, identité et aspirations. Son suivi prend la forme de prises de notes manuscrites. Illustrations et exemples ; analyses, fournis par le junior lui-même, et selon sa propre expérience de vie ; exercices d’entraînements, de simulations et d'application s'enchaînent. Résolution, réactivité et rayonnement l’emportent sur les défaillances et déficiences ou défectuosités. Le travail écrit sera conservé par les jeunes et leur conseil. Secret professionnel, confidentialité, plein respect de la personnalité, des libertés des juniors prévalent. L’AdoJeunologie® traite l’hygiène de vie juvénile : alimentation et sommeil, activité physique et sportive, addictions et organisation du quotidien ; une meilleure gestion de l'emploi du temps ; la méthode de travail scolaire, universitaire, l’orientation des études et professionnelle. Elle use des leviers de réussite adolescente : pensées, émotions et comportements, projets, savoir-faire et être, créativité, mutations. Elle établit : écoute, questionnement, dialogue, diagnostic, programme. En empathie - compréhension, compassion - partage, congruence - authenticité, harmonie - espérance. Faire mentir l’aphorisme pessimiste voulant que : « La plupart des hommes trahissent leur jeunesse ». (Julien Green, L’Expatrié - Paris, Seuil, 1990). A méditer gravement, de toute urgence ! 



Un trio adologique : cognitivo-comportemental ; humaniste ; positif 
 
 

L’AdoJeunologie® est cognitive et comportementale. Elle reconnaît aussi l'apport psychanalytique et systémique, intégratif et transpersonnel… Le cognitivo-comportementalisme consiste à influer positivement sur les pensées, émotions des adolescents, pour mieux réagir, bonifier leurs attitudes, modes de vie, actes, mœurs, mentalités et comportements. Ce qui est regroupé sous le vocable d’éthologie : la « psychologie » du règne animal. Dans l’intérêt de ces jeunes. Le cognitivisme « rééduque » les autosuggestions négatives, par des rééquilibrages positifs. Il fait valoir, au junior, la différence notable entre la réalité objective, et son interprétation subjective et inappropriée. Ainsi, l’adolescent qui manque de confiance en lui s’imaginera-t-il que si son groupe de pairs s’esclaffe, dès son arrivée, c’est qu’il se moque de lui. En réalité, l’objet de l’hilarité générale concerne une plaisanterie innocente, parfaitement étrangère, de l’un des protagonistes. Et tout ceci n’est nullement de la dérision, à l’encontre du nouveau venu ! Le comportementalisme éradique les habitudes et pratiques juvéniles indésirables. Il les remplace par des stratégies plus bénéfiques, pour réussir. Vision existentielle apaisée et pertinence, foi en soi et son destin, sur un mode plus constructif, favorable, positif, pour s’épanouir, réussir. Il s’agit de changer sa façon de voir les choses, pour ensuite être en mesure de modifier ses comportements inadéquats. Appliquer sa nouvelle donne mentale acceptable, sur le terrain. Par exemple, un ado qui utilise trop des écouteurs audio, pour s’endormir en musique continue, risquera une surdité, du fait d’un usage nocturne répété dans le temps, jusqu’au réveil diurne. Il sera mis en garde, arrêtera sa « manie » nocive. Il en est de même pour son camarade qui, quant à lui, ne trouve rien de mieux à faire que de garder son téléphone mobile allumé, toutes les nuits, sous son oreiller et à proximité immédiate de son crâne ! L’on sait la dangerosité des ondes ainsi émises, pour le cerveau en développement d’un jeune adolescent, en phase très intense de pleine puberté et croissance ! L'AdoJeunologie® est basée sur l’approche humaniste, c’est-à-dire centrée sur la personne même du jeune. Cela permet de le comprendre, l’appréhender, au cœur de ses attentes ; besoins ; réalités ; personnalité ; et essence intrinsèques uniques. Il s’agit-là d’une véritable « anti-démoralisation ». L’AdoJeunologie® s’axe sur la psychologie positive, car elle promeut : bonheur et épanouissement ; force mentale et spirituelle ; droiture du junior. En un monde perdu qui en manque toujours si cruellement ! 

 


Conseil des juniors, coaching de vie des ados, réalisation de soi du jeune, développement personnel de l'adolescent, éducation adojeunologique, adolescents, adolescence, jeunes, jeunesse, 15-24 ans, famille d'ado, parents d'adojeunes, Paris, Yves REMY, AdoJeunologie®.  




Blog 2 : 
http://www.adojeunologie.fr - yr@adojeunologie.com
 

 
 
 
Rédigé le  21 juillet 2010 16:09  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site