•  
  •  
AdoJeunologie® / AdoJeunes
  Retour aux billets

Témoignages, cas - Des jeunes en AdoJeunologie®

<h2>Témoignages, cas - Des jeunes en AdoJeunologie®</h2>

  

La libre parole des juniors « adojeunologués », par eux-mêmes
 


Séverine, vingt ans : « J’ai la pleine conviction que, quoi qu’il m’arrive, et pourvu que je garde toutes mes bonnes dispositions en tête, je peux connaître, avoir la vie que je veux. Tous mes rêves sont de retour, je commence à me sentir en sécurité et confiance en l’avenir. Je n’en reviens pas ! J’ai la certitude d’avoir un acquis énorme, et par rapport aux autres ! L’assurance de détenir une force. Vos transmissions sont comme une bonne terre, et dans laquelle je peux faire pousser ce que je veux ! » L’AdoJeunologie® est qualifiée, par un jeune, de : « Passion à réveiller le cœur des ados endormis. » L’interrogation d’un garçon : « Pouvez-vous m’aider ? J’ai vingt-trois ans, bientôt vingt-quatre et l’impression d’avoir raté ma jeunesse, quand d’autres ont déjà un emploi, un logement, avec leur copine, ce qui n’est pas mon cas. Je vois les autres réussir, pas moi ! Quelles sont les solutions ? » Romain, vingt-deux ans : « Vous m’avez aidé à avoir confiance en moi, être positif, ne pas avoir peur des autres, de moi-même, accomplir ce dont j’ai envie, sans me poser de questions. Je continue à être dans une bonne dynamique. Mes parents me laissent plus libre, et ils ont compris des vérités. J’ai aussi plus de recul et je ne porte plus leurs soucis, j’essaie de leur montrer tout l’aspect bénéfique de leur vie. J’organise plus de choses avec mes amis. J’ai moins peur de découvrir de nouvelles personnes, je suis moins passif. J’ai rencontré quelqu’un depuis peu. Je suis vraiment content de tout ce qui m’arrive. J’ai foi en l’avenir ! » Paroles très assumées de juniors
 


Deux adojeunes coachés : Théo, quinze ans ; Lucas, vingt ans
 


Théo pâtit de son manque de confiance en lui, sentiment de culpabilité latente. Cela provoque replis sur lui-même, phobie de l’école, douleurs physiques, tics de nervosité, échec dans ses études. Tous ces « désagréments » se résorbent et les résultats scolaires se redressent. Le garçon se relaxe et restaure sa confiance en lui, s’affirme et s’apaise. Il est très facilement admis en seconde. Son travail de renforcement intérieur, d’environ une année, a pleinement porté ses fruits pour entrer au lycée. Lucas triple lui sa terminale, suite à deux échecs consécutifs au bac et se drogue. Il s’enlise dans son fort immobilisme, malgré un long suivi précédent raté et inopérant, avec une pédopsychiatre. Il est complètement démotivé, découragé et démoralisé. Son fatalisme et mode de vie et travail désordonné lui nuisent. Il change complètement sa façon d’être et d'agir, de penser et travailler et obtient enfin son examen, arrête le cannabis. La pratique de restructuration interne drastique entamée a, et très largement, payé en quelques mois. De très bonnes études supérieures ont pu être ensuite menées à bien. Le premier cas est une AdoJeunologie® cognitive et comportementale supportive ; et le second, une AdoJeunologie® motivationnelle. Dans ces deux suivis, le travail accompli avec ces jeunes, leur aguerrissement à se réformer, réagir, influent avec profit sur leur subconscient. Ils anéantissent fort décisivement leur « mauvais sort » conjoncturel et structurel. Ces changements psychocomportementaux positifs ont été rendus possibles chez des jeunes en attente de progrès, recherche de sens et nets cheminements libératoires. « L’adolescence est le seul temps où l’on ait appris quelque chose ». (Marcel Proust, A l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1919 - Paris, Gallimard, 1992).
 


 
Conseil des juniors, coaching de vie des ados, réalisation de soi du jeune, développement personnel de l'adolescent, éducation adojeunologique, adolescents, adolescence, jeunes, jeunesse, 15-24 ans, famille d'ado, parents d'adojeunes, Paris, Yves REMY, AdoJeunologie®.  




Blog 2 : 
http://www.adojeunologie.fr
 - yr@adojeunologie.com  


 
 
Rédigé le  21 juillet 2010 15:59  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site